Portrait du mois : Des Langues Etrangères à la Finance au Luxembourg, découvrez le témoignage d’Estelle

Florane Giolatavatar

Am 02/03/2021, von Florane Giolat veröffentlicht

Votre tout nouveau rendez-vous du mois avec Moovijob !

Découvrez de nouvelles professions, des expériences uniques, remplies de doutes et de craintes, mais avant tout de force et de persévérance. Partez à la rencontre des professionnels de tous horizons, exerçant des métiers et ayant des parcours différents et retrouvez-nous chaque premier mercredi du mois pour un nouveau portrait … Et si vous y trouviez le métier de vos rêves ?  

Notre thème du mois de mars ? Se jeter à l’eau ! Ça tombe bien, notre candidate du mois l’a fait. 😊 Découvrez le portrait d’Estelle, 26 ans, qui a choisi de s’orienter dans le domaine de l’Assurance-Vie en tant que Chargée de Gestion Back Office, après 5 années d’études en Langues Etrangères.

Travailler dans la Finance au Luxembourg, en passant par les petits chemins… 

Après avoir obtenu un baccalauréat Economique et Social à Metz, Estelle a choisi de s’orienter vers une licence en Langues Etrangères Appliquées (aussi appelée LEA), une formation généraliste qui permet à ses étudiants d’apprendre les langues étrangères en plus de la gestion d’entreprise, du marketing, du droit, ou encore de la finance.

J’ai choisi cette licence car j’étais très attirée par le commerce international et je voulais vraiment progresser en anglais”.

Lorsque vient le moment de choisir son Master, la jeune femme a eu la possibilité de choisir une option “Affaires Internationales” afin de continuer sur son envie première : travailler dans un métier lié au commerce et à la finance.

Une formation encore peu reconnue dans le monde du travail

“Je trouve que la licence et le master LEA ont autant de bons côtés que de mauvais côtés concernant l’orientation future d’un étudiant. Malheureusement, ce sont des parcours encore très peu connus et souvent sous-estimés dans le monde du travail. On est vite qualifié de « profil littéraire » « à cause » de cette formation, et c’est souvent un frein à l’embauche. En plus, c’est une formation très diversifiée qui ne nous spécialise pas dans un domaine, nous pouvons donc moins prétendre à des postes spécifiques, la place étant plus souvent attribuée à des experts en la matière.”

La formation LEA, comme de nombreuses autres, permet d’ouvrir beaucoup de portes aux étudiants. Parfois trop. “Pendant 5 ans, on nous répète que l’on peut postuler partout sans réellement nous professionnaliser dans un métier… Ce n’est pas évident de se projeter.” continue Estelle.

Heureusement, la formation possède également d’autres grandes forces selon la jeune femme « En plus d’être tout-terrain dans les 3 langues de notre choix, on s’ouvre des portes à l’étranger, c’est top ! Un autre grand avantage des formations LEA est le fait que nous devons effectuer des stages obligatoires (un en 3ème année de licence ; un en première année de master et un 3ème en dernière année de master - souvent le stage d’embauche) ». C’est justement grâce à ce dernier stage qu’Estelle a pu décrocher un premier contrat dans une société d’assurance-vie au Luxembourg.

« Ce n’est pas du tout un premier choix, je ne m’étais jamais réellement dit que j’allais finir dans une assurance-vie, mais le B2B2C m’intéressait fortement car c’est deux fois plus de challenge que de devoir faire plaisir à un client intermédiaire puis à un client final, et en assurance vie c’est totalement ça ! » poursuit-elle.

Chargée de Gestion Back-Office, c’est quoi ?

« Je travaille depuis bientôt deux ans au service client d’une société d’assurance vie au Luxembourg.

En gros, ma mission principale correspond à réaliser les mouvements financiers des clients sur leur(s) contrat(s) d’assurance vie ou de capitalisation.

Pour faire simple, nos clients finaux ont souscrit, à un moment de leur vie, des contrats d’assurance vie, ou de capitalisation auprès de notre établissement. Ces clients finaux ont des conseillers financiers, qu’ils ont choisi à leur souscription - ce sont nos intermédiaires entre le client et nous. Ces intermédiaires ont de fortes connaissances sur les marchés financiers, ils s’y intéressent quotidiennement, et ils conseillent aux clients finaux de réaliser diverses opérations sur leurs contrats : opérations de rachat, d’arbitrage, de versement complémentaire, etc.

Ma mission au sein du back office est donc, de base, de réaliser « informatiquement » ces opérations. »

Un métier qui demande de la rigueur et un état d’esprit « 100% client focused »

Pour finir, ce qu’Estelle apprécie le plus dans son métier est la satisfaction client et les nombreux challenges qu’elle doit surmonter au quotidien : « Cela m’oblige à être très rapide (car le client est roi) et surtout très méticuleuse car j’effectue des mouvements financiers quotidiennement, aucune erreur ne doit être commise. Je dois également être très vigilante car nous travaillons avec de grosses sommes d’argent, la fraude est donc plus que menaçante. »

Intéressé.e par les métiers de la Finance et de l’Assurance au Luxembourg ? Découvrez des milliers d’offres d’emploi sur Moovijob.com !

Vous aussi, partagez votre expérience, votre parcours avec la communauté Moovijob ! Contactez-nous à l'adresse marketing@moovijob.com.

Hat es Ihnen gefallen? Lassen Sie es uns wissen!

Teilen auf